Chantier Tante Fine 2023-2024

Le chantier Tante Fine de Saint-Vaast à Fécamp

 

Chantier Tante Fine de réfection de la coque

Lancée en 1961, Tante Fine a fait l’objet d’une d’une profonde réfection et un reconditionnement dans les années 90, une trentaine d’années plus tard. Depuis, elle a navigué environ 200 jours par an. Et malgré des soins d’entretien réguliers et pointilleux, il est temps de recommencer : ainsi va la vie des bateaux de bois.

Ce chantier trentenaire s’étend sur 5 ans. Ainsi cet hiver, comme les quatre précédents, nous avons confié Tante Fine au Chantier Bernard à Saint-Vaast la Hougue.

Comme prévu, il s’agit cette année de finir la réfection du pont, au tiers avant. Tout ce qui se trouve autour fait également partie du chantier : les barrots de pont, les plats-bords, la serre-bauquière, la sous-bauquière et la contre-bauquière, les lisses de pont, les surbaux de descente et les jumelles de beaupré.

Il faut aussi ajouter des travaux imprévus. En effet cet été, par une nuit de juillet, un bateau en manœuvre a probablement forcé sur le bout-dehors. On le suppose en tous cas, car personne n’a signalé sa responsabilité. Les dégâts sont importants : trois préceintes (les bordés juste sous le pont) sont fendues, le surbau et les jumelles de bout-dehors sont déplacés. A ces travaux imprévus il faut bien sur associer des dépenses supplémentaires, de chantier et d’assurance.

Carénage et mise à l’eau

Le chantier Tante Fine continuera avec le carénage, fait par nos soins avec le soutien éventuel de bénévoles. Il aura lieu donc à Saint-Vaast la Hougue, du 23 au 28 mars.

Juste après son propre carénage et la pose de ses nouveaux bossoirs à Port-en-Bessin, MilPat viendra à Saint-Vaast pour servir de lieu d’hébergement. Nous prévoyons, comme d’habitude, une semaine de travail intense, en prise avec les éléments, dans une ambiance joyeuse.

Nous remettrons Tante Fine à l’eau dans la foulée. Puis, dès qu’une fenêtre météo convenable se présentera, nous la ramènerons à Fécamp.

Remâtage, réarmement et mise en service

Le remâtage interviendra dans la semaine du 15 au 20 avril.

Il faudra ensuite entièrement réarmer Tante Fine. C’est un travail long et qui ne laisse pas place à l’erreur.  Il s’agit de remettre en place les haubans et cadènes, drisses et écoutes, poulies, amarres, voiles. Il faut aussi vérifier tous les dispositifs de sécurité obligatoires, exigeants et nombreux dans le cas d’un navire destiné à transporter des passagers

Et le 4 mai, Tante Fine reprendra du service aux côtés de MilPat, pour le grand bonheur des passagers, des marins et des promeneurs qui aiment à la voir manœuvrer et la photographier.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article sur :